Alliance Nationale des Communautés pour la Santé
MENU

ELABORATION DU PLAN STRATEGIQUE 2018-2022: Les organisations de la Société Civile en conclave

Apprécier le niveau de performance enregistré dans la mise en œuvre du PSN 2014-2017, par la société civile au cours de l’année 2016, relever les difficultés et contraintes rencontrées et formuler des recommandations pertinentes. Tel est l’objectif majeur de la rencontre des organisations de la Société Civile impliquées dans la lutte contre le Sida tenue ce vendredi 15 septembre 2017 dans les locaux de l’Alliance Nationale des Communautés pour la Santé (ANCS). Cette rencontre s’est déroulée en présence d’une équipe de Conseil National de Lutte contre le Sida dirigée par le Dr Cheikh Bamba Dièye.

En se penchant sur le niveau de performance enregistré dans la mise en œuvre du PSN 2014-2017, les organisations de la Société Civile sont invitées à identifier les contraintes et les difficultés rencontrées dans la mise en œuvre. A l’issue, des recommandations seront formulées en vue de l’élaboration de nouveau PSN 2018-2022.

Le Sénégal s’est doté d’un Plan Stratégique National de Lutte contre le VIH/sida (PSN) pour la période 2014-2017. Ce Plan stratégique de 3ème génération visait une réduction de moitié des nouvelles infections par le VIH, une réduction des décès et l’amélioration de la qualité de vie des populations infectées et affectées par le VIH tout en investissant en priorité, dans les zones et les populations les plus vulnérables et d’intervenir auprès des groupes clés les plus exposés au risque d’infection. Ce PSN a été accompagné d’un plan opérationnel et d’un plan de suivi et évaluation.

 

Au cours de la mise en œuvre du PSN, des changements majeurs sont intervenus dans le cadre de la riposte au sida notamment, la stratégie des 90-90-90 et l’entrée en vigueur du Nouveau Modèle de Financement (NFM). Cela a nécessité des ajustements au niveau programmatique pour adapter les interventions à l’évolution du contexte international de lutte contre le VIH/sida.

 

Après deux (02) années de mise en œuvre du Plan stratégique national 2014-2017, une revue à mi-parcours a été réalisée dans le but d’apprécier le niveau de performance enregistré dans la mise en œuvre, relever les insuffisances, tirer les leçons, formuler des recommandations pertinentes afin d’ajuster les stratégies pour l’atteinte des objectifs définis d’ici 2017.

Cette revue à mi-parcours a révélé que des progrès importants ont été réalisés, mais qu’il reste des défis et contraintes à surmonter, ainsi que des lacunes programmatiques à combler dans le contexte de la stratégie des 90-90-90.

 

                                                                   Barra Lamine

FALL, Assistant Suivi Evaluation ANCS.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'ABONNER À LA NEWSLETTER

Recevez des nouvelles de nos activités et programmes.