Alliance Nationale des Communautés pour la Santé
MENU

Intervenir auprès des Hommes qui ont des relations sexuelles avec d’autres Hommes au Sénégal : la décennie d’expérience de l’ANCS

Créée en 1994, l’Alliance Nationale des communautés pour la santé (ANCS) est un regroupement national d’ONG et d’OCB actives dans la réponse au VIH au Sénégal. Elle développe des actions multiformes au bénéfice des communautés pour la santé et particulièrement des populations les plus vulnérables. Organisation de liaison de l’Alliance Internationale, et récipiendaire principal de subventions du Fonds Mondial pour le VIH depuis 2006, elle met en œuvre des projets visant à intensifier la prévention et la prise en charge des hommes qui ont des relations sexuelles avec d’autres hommes (HSH) et à améliorer l’environnement de mise en œuvre des interventions qui leur sont destinés.

L’objectif est de décrire l’expérience de l’ANCS dans la prise en charge des HSH et d’analyser les appréciations des HSH sur les services. Les données qui servent de base à cette communication sont issues d’une étude réalisée en 2014 sur la base d’une revue documentaire, d’entretiens individuels et de groupes avec des HSH, vivant ou non avec le VIH, des membres actuels ou anciens de l’ANCS, des représentants d’organisations partenaires de l’ANCS intervenant auprès des HSH.

Les interventions de l’ANCS auprès des HSH se sont déroulées dans un contexte social hostile et homophobe. Pour relever ce défi, l’ANCS a utilisé des stratégies telles que la participation effective au dispositif national de concertation et de coordination des interventions destinées aux HSH, le partenariat avec les associations de HSH et l’appui de ENDA Santé, etc. Ces stratégies ont permis d’intervenir auprès des HSH, des autorités judiciaires, des forces de sécurité et des prestataires de soins. L’ANCS a développé auprès des HSH une démarche de promotion à base communautaire de la santé sexuelle et reproductive, de la prévention des IST et du VIH, des services conviviaux, dans un environnement qui favorise leur accès aux services de santé.

L’approche de proximité basée sur la responsabilisation et l’éducation par les pairs a contribué à la sensibilisation et la prise en charge de milliers de HSH. un meilleur ciblage et prise en compte des facteurs de risque et de vulnérabilité et des spécificités en matière d’offres de services, une plus grande mobilisation et visibilité des leaders HSH et l’émergence de neuf associations de HSH dans 7 régions du Sénégal. Ces associations sont à la base de la création du Réseau National des Populations clé (RENAPOC). La principale crainte des leaders HSH est le gap qui existe entre les ressources disponibles et les besoins en matière de prévention et de prise en charge, dans un contexte de décentralisation.

L’expérience de l’ANCS prouve qu’il est possible d’intervenir auprès des HSH, dans un environnement qui leur est hostile. L’ANCS et ses partenaires ont capitalisé des acquis dans le cadre de la réponse, mais également des expériences et une expertise qu’ils peuvent mettre à la portée de nombreux pays d’Afrique subsaharienne qui en sont parfois aux balbutiements.

Léon Michel Ndione

VOIR TOUS LES ARTICLES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'ABONNER À LA NEWSLETTER

Recevez des nouvelles de nos activités et programmes.